Table ronde à Sao Paulo : Relancer la relation France-Brésil

Table ronde à Sao Paulo : Relancer la relation France-Brésil

Lors de mon déplacement au Brésil, j’ai participé, aux côtés de M.l’ Ambassadeur de France au Brésil et de M. Consul Général de France à Sao Paulo, à une table ronde sur la relation France-Brésil, qui s’est tenue à la Chambre de Commerce Franco Brésilienne. Les liens entre nos deux pays ne sont évidemment pas récents, et on peut considérer que le point culminant de ce partenariat réside dans la signature d’un accord stratégique ambitieux en 2006 entre le président français Jacques Chirac et le président brésilien Luiz Ignacio Lula da Silva , qui reconnaît le Brésil comme un acteur global et un candidat légitime à un siège au conseil de sécurité de l’ONU. Cet accord a aussi permis de mettre en avant le partage des savoir-faire de nos deux pays et de mutualiser nos ressources sur des sujets commerciaux, militaires, spatiaux, scientifiques ainsi que transfrontaliers.

La communauté française au Brésil

La communauté française au Brésil est la plus importante d’Amérique Latine : selon le Consulat, 20 500 français sont inscrits, selon la police fédérale ils seraient 30 000. En France, il y aurait selon des estimations 25 000 brésiliens. Le Brésil compte 3 lycées français qui comptabilisent 2 500 élèves : Sao Paulo, Brasília et Rio. 40 Alliances Françaises sont établies au Brésil, avec plus de 43 000 élèves et le siège de Rio est le plus ancien du monde après celui de Paris !

Partenariat géopolitique

La relation entre nos deux pays est fondée sur le dialogue et la coopération. La nouveau contexte international représente une opportunité pour renforcer cette relation. Tout d’abord le retrait des États-Unis de la région permet à la France et à l’Union Européenne de renouer les liens avec les pays de l’Amérique latine comme le Brésil et de participer à l’élaboration d’un modèle d’intégration régional, qui se base sur la recherche d’un développement socio-économique inclusif, durable, et qui permettrait un meilleur partage du pouvoir sur la scène internationale. De plus, la France et le Brésil s’imposent désormais comme des défenseurs du multilatéralisme face à des acteurs qui remettent en question ce modèle, tels que les États-Unis ou la Russie.

Activité économique

Au niveau économique, 900 filiales d’entreprises françaises sont implantées au Brésil et permettent la création de plus de 500 000 emplois. La France reste le 4ème investisseur étranger au Brésil, et le Brésil est le premier marché pour la France en Amérique latine.

L’instabilité politique suite à la destitution de la présidente Dilma Roussef et les multiples scandales de corruption ont provoqué une chute de la croissance économique du Brésil et des investissements étrangers. Même si le président Michel Temer s’est engagé à poursuivre des réformes pour libéraliser le marché du travail et des négociations sont en cours pour finaliser un accord de libre échange entre le MERCOSUR et l’Union Européenne, la relance économique arrive à petit pas.

Néanmoins, les entreprises françaises ont décidé de rester au Brésil et continuent à investir pour développer le marché interne de ce pays qui compte plus de 200 millions d’habitants. La relance des investissements rendue possible par la récupération économique globale représente elle aussi un avantage. La France est très présente dans les secteur stratégiques et à fort impact économique comme les automobiles, l’infrastructure, les sous-marins et l’énergie.

Climat et biodiversité

Le Brésil et la France doivent être des partenaires privilégiés dans la lutte contre le réchauffement climatique et la protection de la biodiversité: le Brésil joue un rôle central dans les négociations aux côtés des pays émergents et des BRICS comme nous l’avons vu lors des préparatifs pour la COP 21. Nous avons beaucoup à apprendre et à échanger afin de construire une stratégie commune ancrée dans le long terme pour respecter nos engagements pris avec les Accords de Paris et les Objectifs de Développement Durable. Un accent peut être mis sur le marché énergétique en investissant et en développant davantage les énergies dites vertes pour assurer la transition d’un pays avec un actif pétrolier important.

Nouvelles opportunités

En dehors des secteurs déjà mentionnés, nous avons des opportunités à développer pour relancer notre relation avec le Brésil dans les secteurs de la santé, des villes durables, de la mobilité urbaine et des nouvelles technologies. La communauté française est, par ailleurs très impliquée dans la vie associative et humanitaire, comme j’ai pu l’observer lors de ma visite à l’association Arca do Saber à Sao Paulo et l’entreprise sociale et solidaire Inova Urbis à Rio de Janeiro.

Avec l’entrée en vigueur du Programme Vacances-Travail (PVT) avec le Brésil, plus de jeunes français pourront participer à la construction de nouveaux partenariats entre les deux pays. Ce programme s’adresse à un public jeune de 18 à 30 ans et désireux de s’expatrier, durant une durée maximale d’un an, à des fins touristiques et culturelles dans l’un des pays partenaires, en ayant la possibilité de travailler sur place pour compléter leurs moyens financiers.

L’année de 2018 sera marquée par des élections présidentielles et législatives. La France suivra ce processus et tissera des liens avec les nouveaux gouvernements dans le but de relancer notre relation avec le Brésil.

La France et l’Amérique Latine ont vocation à devenir des partenaires du futur, et les problématiques qui les rallient sont nombreuses : le climat, la gouvernance et les nouveaux droits numériques, les villes durables, l’éducation, les droits de l’Homme et la protection des femmes. Je m’engage à participer au rapprochement de nos différents pays dans les prochaines années.

Paula Forteza et Mauricio Mejia

One Reply to “Table ronde à Sao Paulo : Relancer la relation France-Brésil”

  1. Je ne crois pas avoir jamais lu de romans dauteurs brésiliens, ni même au Brésil. Bon dun autre côté je ne suis pas très attirée par lAmérique Latine, préférant lAfrique sub-saharienne ou le Japon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2018 Paula Forteza