Mon engagement à l’Assemblée nationale pour :

Les  Français de l’étranger

Une nouvelle manière de faire de la politique

Regagner la confiance des citoyens est indispensable pour lutter contre l’antiparlementarisme. Ainsi, pour favoriser l’information et la transparence autour de mon travail parlementaire, je partage mon agenda quotidien en ligne et publie en open data l’utilisation de mes frais de mandat. J’œuvre, par ailleurs, au développement de la démocratie numérique et de nouvelles formes de participation citoyenne.

Mon activité en vidéo

Je me suis exprimée lors de la discussion générale, dans le cadre de la 2e lecture du Projet de loi constitutionnelle complétant l’article 1er de la Constitution et relatif à la préservation de l’environnement.

Retrouvez mon discours complet.  

Jeudi 18 février 2021, j’ai pris la parole sur la discussion générale relative à la Proposition de loi « Aide individuelle à l’émancipation solidaire »

Les réflexions sur un  revenu universel sont réapparues avec la crise, comme un outil pour en limiter les dégâts. Jusqu’alors vu comme une douce utopie, l’idée que la société puisse assurer à chacun le minimum pour vivre décemment et se réaliser a pris forme.

Le travail n’est plus corrélé à un statut. Temps partiel, autoentrepreneurs, micro-travail, chômage de masse, économie non marchande : le salariat à temps plein n’est plus la mesure de toute chose.

Le revenu universel peut nous permettre par ailleurs de développer cette « société du soin », de l’attention à l’autre et à ce qui nous entoure, dont nous avons cruellement besoin.

Je veux parler de la jeunesse. Tous ont en partage aujourd’hui un quotidien fait de restrictions. Ils souffrent et nous le disent. Les queues s’allongent aux points de ravitaillement alimentaire. Les doutes et les angoisses de l’avenir se font criants.

Sur la proposition du RSA moins de 25 ans : je tiens à rappeler que la France est l’un des derniers pays d’Europe avec le Luxembourg, l’Espagne et Chypre à ne pas ouvrir ses minima sociaux dès 18 ans !

Deux conceptions de la jeunesse s’affrontent. Une qui saurait ce qui est bon pour elle, à sa place. Une autre qui lui fait confiance pour savoir ce qui est bon pour elle. Qui lui dit : « Tu n’as pas à avoir peur de ton avenir. Construis-toi comme tu le souhaites : nous serons là ».

Ceux qui ont confiance dans la jeunesse forment un bloc humaniste, social, progressiste qui n’est pas réductible au jeu partisan qui mais doit savoir se rassembler le moment venu. Et le moment est venu aujourd’hui en votant pour le RSA moins de 25 ans.

> Voir le discours complet

Mardi 16 février 2021, j’ai interrogé le Gouvernement sur la situation difficile des Français de l’étranger dans le contexte pandémique :
  • Retour en France (motifs impérieux)
  • Stratégie vaccinale
  • Paiement des pensions

Le 2 décembre, j’ai organisé une conférence en ligne avec des militantes associatives colombiennes sur la situation des femmes. L’Ambassadrice Delphine O en charge de la diplomatie féministe, ainsi que l’Ambassadrice de la Colombie en France Viviane Morales nous ont fait l’honneur de leur présence. 

Retrouvez le compte rendu de cette conférence où nous avons abordé la question de la précarité économique, des politiques de lutte contre les féminicides ainsi que de la place particulière des Femmes colombiennes dans le processus de paix.

> Voir la vidéo

J’ai remis, jeudi 9 janvier 2020, au Gouvernement mon rapport « Quantique : le virage technologique que la France ne ratera pas ».

A cette occasion, Mme la Ministre Florence Parly, M. le Ministre Bruno Le Maire, Mme la Ministre Frédérique Vidal et M. le ministre Cédric O ont annoncé la création d’un groupe de travail constitué des représentants de l’Etat et de ses opérateurs de recherche (CEA, INRIA, CNRS) et financiers (BPI, SGPI). Il sera chargé d’élaborer, dans le cadre du Pacte productif de la loi pluriannuelle de programmation de la recherche et du Programme d’investissement d’avenir (PIA), une feuille de route détaillée, permettant de répondre aux recommandations du rapport. Cette feuille de toute détaillée, attendue pour le premier trimestre 2020, précisera le programme de travail sur cinq ans de chaque ministère et opérateur, ainsi que les sources de financement étatiques, privées et communautaires du plan quantique.

J’avais été missionnée par le Premier ministre en avril 2019, aux côté de Jean-Paul Herteman, Président d’Honneur du GIFAS, Président-directeur général, du Groupe SAFRAN, et Iordanis Kerenidis, Directeur de recherche au CNRS. 

> Voir la vidéo

Hier soir, dans le cadre de l’étude du Projet de loi relatif à la lutte contre le gaspillage pour une économie circulaire, mon amendement sur l’#opendata des informations environnementales des produits a été adopté en Commission Développement Durable de Assemblée nationale.


Un bel exemple de donnée d’intérêt général : réutilisation pour recherche, études d’impact ou applications pour un choix responsable du consommateur !
> Voir la vidéo

Mardi 19 novembre 2019, j’ai participé à l’émission, organisée par BFM Business et la Maïf, sur le sujet en apportant notamment mon expertise sur les solutions à mettre en place et sur la manière donc cette problématique doit s’intégrer aux programmes éducatifs.
> Voir la vidéo

L’ordinateur quantique arrive ! C’est un changement de paradigme avec la promesse d’une puissance de calcul phénoménale. Cette nouvelle technologie constitue cependant une sérieuse menace sur la sécurité de nos communications en ligne. Quel réel impact pour les industriels ?
> Voir la vidéo

Mercredi 9 octobre 2019, je suis intervenue à la Commission des Lois de l’Assemblée nationale, avec mon collègue Philippe Gosselin, pour faire un bilan sur l’application de la loi relative à la protection des données personnelles (RGPD), pour laquelle j’avais été rapporteure.
> Voir la vidéo

Présentation de mon initiative Parlement-ouvert.fr qui a pour but de moderniser l’Assemblée nationale avec : plus de transparence : http://agenda.forteza.fr, http://irfm.forteza.fr ; plus de participation des citoyens : http://questions.parlement-ouvert.fr ; plus d’expérimentation : https://parlement-ouvert.fr/fr/.
> Voir la vidéo

Quelle est la situation des femmes dans cette région ? Comment les autorités apportent une protection suffisante ? Par quels moyens les féministes se font-elles entendre ? Autant de questions sur lesquelles nous avons voulu apporter un éclairage et une réflexion lors d’une conférence que j’ai organisée à l’Assemblée nationale, mercredi 18 septembre 2019, sur l’évolution et les enjeux des droits des femmes en Amérique latine. Voici mon discours de clôture.
                                                  > Voir la vidéo

© 2019 Paula Forteza - Députée des Français d'Amérique latine et des Caraïbes