Carnet de déplacement : Cuba, octobre 2017

Du 13 au 15 octobre je suis allée à la Havane pour rendre visite à nos concitoyens établis à Cuba. Je me réjouis d’y avoir rencontré une communauté française aussi soudée, solidaire et dynamique.

La communauté française inscrite au registre des Français établis hors de France à Cuba représente 1038 personnes au total (septembre 2017), dont la majorité est concentrée à La Havane et sur la côte touristique.

Investissements, éducation et culture.

Lors de ce déplacement, je me suis entretenue avec les représentants d’une trentaine d’entreprises françaises installées à Cuba. J'ai pu comprendre leurs besoins particuliers, que je ferai connaître à nos institutions et au gouvernement. Depuis la visite du Président de la République, François Hollande, en 2015, et l’ouverture partielle de Cuba aux marchés internationaux, nos entreprises sont devenues motrices dans les secteurs du bâtiment, de l’énergie, de l’agroalimentaire, des biens de consommation et des activités liées au tourisme.

Je me suis rendue, par ailleurs, à l’école française Alejo Carpentier de la Havane, en compagnie du directeur de l’école et de la présidente de l’Association des Parents d’élèves. Lors de cette visite, j’ai dialogué avec les professeurs et les élèves sur leurs conditions de travail et leur ressenti sur l’école. Retours qui sont, pour la plupart, extrêmement favorables.

J’ai eu le plaisir de visiter l’Alliance française de la Havane, qui a été inaugurée par le Président de la République, François Hollande en 2015. Je dois partager son constat, cette Alliance est bien « la plus belle Alliance au monde ». Elle est installée dans le Palacio Gomez, qui a été magnifiquement restauré. Le bâtiment est unique de par son architecture et les vues qu’il offre sur la principale avenue de la capitale cubaine. Cette Alliance a fêté ses 65 ans d’existence, et affiche une fréquentation exceptionnelle : en 2016, 13 000 élèves s’y sont inscrits et suivent les cours avec beaucoup d'enthousiasme.

Rencontre avec la communauté française à Cuba.

Lors d’une permanence consulaire, j’ai pu accueillir et échanger avec une vingtaine de nos concitoyens. Nous avons traité des questions liées à la situation particulière du pays provoquée par l’embargo américain, ainsi que des problématiques relatives à la dématérialisation des certificats de vie pour les retraités, des statuts des professeurs, du remplacement de la réserve parlementaire pour venir en soutien aux associations et des projets culturels comme l’Alliance française.

J’ai été interpellée à plusieurs reprises sur la place occupée par Cuba dans la stratégie diplomatique de la France. Ce que j'ai entendu renforce d'autant plus mon engagement à travailler en concertation avec le gouvernement afin de placer la région dans les priorités de l'agenda international de notre Président.

Afin de clore ma visite à La Havane, l’Ambassadeur de France à Cuba a organisé une réception à la Résidence, pour marquer le lancement de l’association s’Entraider, un organisme local d’entraide et de solidarité à Cuba qui permet de venir en aide aux personnes vulnérables. Lors de cette rencontre, j’ai pu échanger avec plus d’une cinquantaine de nos concitoyens.

« Je me sens très fière d’être parmi vous ce soir. Fière, parce que, à travers de ce projet vous incarnez trois façons de procéder, trois façons d’être un citoyen français dans lesquelles je crois énormément et qui vous placent à l'avant-garde des pratiques qu’il faut diffuser en France et partout dans le monde. L’action, la collaboration et l’innovation, trois valeurs que je porte tous les jours dans mon activité à l’Assemblée nationale et que vous incarnez ce soir. »

 

Paula Forteza et Mauricio Mejia 

Laisser un commentaire

Fermer le menu