Déplacement au Chili

Déplacement au Chili

Je me suis rendue au Chili du 30 juillet au 3 août 2018 pour un déplacement riche en rencontres avec la communauté française et plusieurs organisations publiques et personnalités politiques chiliennes. Ce voyage m’a permis de connaître de près la réalité d’un pays fascinant, où nos compatriotes sont particulièrement actifs et entreprenants. Retour en images sur ce déplacement particulièrement dense et instructif ! 

Éducation

J’ai consacré une large partie de mon déplacement au Chili pour aller à la rencontre de la communauté éducative française au Chili. Alors que débute le chantier de la réforme de l’AEFE, il est essentiel à mes yeux de profiter de ces déplacements dans ma circonscription pour comprendre la réalité de terrain du réseau d’enseignement français et ainsi porter des propositions de réformes pertinentes.

Je me suis ainsi rendue à mercredi 1er août pour une visite des locaux du lycée français Jean d’Alembert en compagnie du proviseur Mr Puget. J’ai eu l’opportunité d’échanger librement avec des parents d’élèves et des professeurs sur la situation du lycée et leurs préoccupations.

A Viña del Mar j’ai aussi visité l’Alliance française aux cotés de Mr Sonneville, également consul honoraire, avec qui j’ai pu m’entretenir sur la situation de la communauté française de Viña del Mar et Valparaíso et des opportunités pour renforcer l’enseignement du français au Chili.

Finalement, j’ai visité les deux sites du lycée français Antoine de St Exupéry accompagnée du proviseur Mr Haudecoeur. J’ai tout d’abord découvert le nouveau site de Chamisero, encore en construction mais qui devrait accueillir quatre classes par niveau dès la rentrée de mars 2019. Cette initiative particulièrement ambitieuse illustre l’attrait de l’enseignement français au Chili et la volonté d’étendre les capacités d’accueil pour répondre à cette demande.

J’ai ensuite visité le site historique de Vitacura, qui accueille pas moins de 2300 élèves, et qui a la particularité de s’auto-alimenter à hauteur de 40% en énergie solaire grâce aux panneaux photovoltaïques installés sur les toits du bâtiments !Après une rencontre avec des élèves de 1ère S sur le travail de député et l’actualité politique, j’ai aussi pu échanger longuement avec les parents d’élèves et les professeurs sur la situation du lycée et le futur de l’AEFE.

Rencontre publique avec la communauté française

J’ai conclu mon déplacement vendredi 2 août par une rencontre publique dans les locaux de l’Institut français du Chili avec une quarantaine de participants. Cet événement représente toujours pour moi un moment particulier lors de mes déplacements, car il me permet d’échanger ouvertement avec les citoyens français de ma circonscription. J’ai ainsi pu présenter mon action législative ainsi que les différentes réformes en cours qui concernent les Français de l’étranger, avant d’entamer un dialogue ouvert pour écouter leurs questions, leurs préoccupations, et leurs besoins. Je remercie tous ceux qui se sont déplacé à cette occasion pour ce moment d’échange chaleureux !

Au cours de mon séjour j’ai également pu m’entretenir longuement avec les conseillers consulaires du Chili sur les problématiques qui touchent les Français établis sur place.

Visite de l'INRIA et rencontre avec la communauté d'affaires

J’ai eu la chance de visiter mardi 31 juillet l’Inria Chile, un centre de développement et transfert technologique dédié aux technologies de l’information et de la communication, fondé en 2012 comme une branche locale de l’Institut National de recherche en sciences du numérique (INRIA). Il bénéficie d’un fort soutien du gouvernement chilien afin de développer et consolider les capacités en R&D du pays, et joue à ce titre un rôle clé dans le renforcement des collaborations scientifiques entre la France et le Chili.

J’ai également rencontré la communauté d’affaires française installée au Chili dans les locaux du service économique de l’ambassade et de Business France. Comme ont pu en témoigner directement des chefs d’entreprises comme Engie, Veolia, Colas Rail ou la Société Générale, l’expertise française est particulièrement appréciée dans de nombreux secteurs en expansion au Chili tels que l’énergie, les infrastructures ou encore les nouvelles mobilités urbaines, mais aussi dans de nouveaux secteurs plus spécialisés tels que la cybersécurité, comme en témoigne l’expansion locale du français Prim’x Technologies.

Visite du foyer français pour personnes âgées de Santiago

Accompagnée des conseillers consulaires du Chili, j’ai visité le foyer français pour personnes âgées de Santiago aux côtés de sa président Mme Lilianne Blin, dont l’association de bienfaisance Aide Française fait vivre la solidarité française au Chili. Je remercie également Fernando Duffau et Agustín Mansicidor du groupe Lastarria qui ont accompagné cette visite en musique !

Rencontres avec des organisations et personnalités politiques chiliennes

J’ai souhaité profiter de ce déplacement au Chili pour tisser des liens diplomatiques avec diverses organisations gouvernementales et personnalités politiques chiliennes.

J’ai ainsi eu l’honneur de de m’entretenir avec Roberto Ampuero, Ministre des Relations extérieures du Chili, pour évoquer les liens qui unissent nos deux pays et les nombreuses opportunités de coopération qui viendront nourrir la feuille de route conjointe qui sera discutée à l’occasion de la visite du président Piñera en France à l’automne.

J’ai également participé à un déjeuner avec le groupe d’amitié France-Chili de la Chambre des députés du Chili, située à Valparaíso, avant de m’entretenir avec le député Vlado Mirosevic, président de la Commission des relations extérieures de la Chambre des députés, sur divers sujets sur lesquels nous partageons des préoccupations communes, tels que l’agenda législatif d’égalité des genres et de promotion des droits des femmes au Chili mais aussi de la situation politique de la France et des menaces qui pèsent sur les démocraties libérales en Europe.

Je suis également intervenue dans les locaux du Laboratorio de Gobierno lors de l’ouverture du 1er atelier de co-création avec la société civile du plan d’action 2018-2020 du Chili dans le cadre du Partenariat pour un Gouvernement Ouvert (OGP). J’ai alors partagé ma conviction que le numérique doit servir la modernisation de l’action publique mais aussi favoriser la participation citoyenne au travail parlementaire. A cette occasion j’ai également pu m’entretenir avec Gonzalo Blumel, Ministre Secrétaire Général de la Présidence, sur les chantiers de réforme de l’Etat en cours au Chili.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2019 Paula Forteza - Députée des Français d'Amérique latine et des Caraïbes