Les bons réflexes à adopter en cas de crise politique ou sociale

Les bons réflexes à adopter en cas de crise politique ou sociale

L’Amérique latine et les Caraïbes a connu dernièrement des crises politiques, sociales et climatiques de grande ampleur, qui peuvent vous mettre, Français résidant dans ces pays, dans des situations d’insécurité et d’inquiétude fortes. Sachez qu’à chaque évènement majeur, je suis de près la situation sur place avec nos postes diplomatiques et le centre de crise du Ministère des Affaires étrangères.

Vous trouverez ci-après les bons réflexes à adopter et les bons contacts en cas de problème.

1. Se signaler au consulat de France le plus proche si vous n’êtes pas déjà inscrit au registre des Français établis hors de France

2. S’inscrire sur le site Ariane pour être alerté en cas de crise lors d’un voyage à l’étranger

Le site Ariane permet au voyageur français de communiquer des données sur son voyage à l’étranger.

Ces données seront utilisées en cas :

  • de crise à l’étranger pour le contacter sur son téléphone portable au cas où des opérations de secours seraient organisées ;
  • ou encore pour joindre rapidement sa famille ou ses proches en France.

3. Prendre connaissance des informations qui figurent dans la rubrique « sécurité » des fiches « Conseils aux voyageurs »

 

4. Le Centre de crise et de soutien de l’Etat

Opérationnel depuis le 2 juillet 2008, le Centre de crise et de soutien est chargé de la veille, de l’anticipation, de l’alerte et de la gestion des crises se déroulant à l’étranger et nécessitant, soit une réaction à un événement menaçant la sécurité des ressortissants français à l’étranger, soit une action humanitaire d’urgence. Il est également chargé du soutien à la stabilisation postcrise.

Il a ainsi pour vocation de mobiliser et de coordonner l’ensemble des moyens de l’Etat en réponse aux crises à l’étranger impliquant des ressortissants français ou appelant une réponse humanitaire. Les agents du CDCS assurent son fonctionnement 24h/24h, en liaison avec tous les ministères concernés.
Dans cette optique, le Centre de crise et de soutien entretient des relations étroites et soutenues avec différents acteurs : les ONG, les entreprises, les fondations, les collectivités territoriales, leurs élus, les organismes onusiens et européens et les centres de crise étrangers, ainsi que l’ensemble des professionnels du tourisme.

Lorsqu’un événement survenant à l’étranger menace la sécurité des Français, le CDCS active pour leur venir en aide une cellule de crise et une cellule de réponse téléphonique. Des missions sont également déployées sur le terrain. Les opérations d’urgence mobilisent des équipes de professionnels, en charge de mettre en place et d’encadrer les dispositifs de réponse aux crises, en France et à l’étranger.

5. Me contacter en cas de besoin.

Je suis, ainsi que mon équipe, à votre disposition en cas de besoin. Vous pouvez nous contacter via mail (equipe@forteza.fr), par téléphone (+33 1 40 63 74 20) ou via les réseaux sociaux.

 

Crédit visuel : Menu vector created by freepik - www.freepik.com

 

One Reply to “Les bons réflexes à adopter en cas de crise politique ou sociale”

  1. Bonjour Madame, je tenais à vous remercier, pour la qualité de votre article concernant la situation en Haïti, dans votre dernière lettre aux français de l’étranger. Nous qui vivons là-bas sommes très heureux de voir à quel point vous avez pris connaissance du sujet, et en avait fait une préoccupation prioritaire.
    Félicitations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2019 Paula Forteza - Députée des Français d'Amérique latine et des Caraïbes