Rencontres #7 : depuis 1978, une librairie française à Saint-Domingue

Rencontres #7 : depuis 1978, une librairie française à Saint-Domingue

Voici un septième portrait de notre série d’articles intitulée “Rencontres”.
Il s’agit à travers ces interviews de mettre en avant vos histoires, concitoyens ou francophones, qui vivez à l’étranger et vous lancez dans des aventures associatives, entrepreneuriales ou culturelles.
Cette fois nous dédions cette rubrique à Françoise Morel, gérante d’une librairie à Saint-Domingue, que j’ai rencontré lors de mon dernier déplacement en République Dominicaine et qui nous parle avec passion de son activité quotidienne et de la manière dont elle participe au rayonnement de la culture française dans son pays !

Qui est Françoise Morel ? Née en République Dominicaine d’ un couple franco-allemand, elle vécu dans plusieurs pays d’Amérique Latine où elle a été scolarisée au Colegio Franco Peruano à Lima dans le système français jusqu’à mes 12 ans. Ayant fait son lycée en Allemagne, elle a ensuite suivi une formation en commerce. Après ses études, ell souhaité connaître le pays de sa naissance. 40 ans après, elle réside encore suite à son mariage avec un architecte dominicain et francophile avec qui ils ont eu deux enfants. Son travail à la librairie lui permet de conserver un lien fort avec la culture française. 

Françoise Morel, gérante de Libros & Prensa, une librairie française à Saint-Domingue, réponds à nos questions

En quoi consiste votre projet de librairie francophone à Saint-Domingue? Quel est l’objectif de ce projet? Comment l’avez-vous créé?

La Librairie Française de Saint Domingue a ouvert ses portes en Septembre 1978 suite à la suggestion faite par l’Ambassadeur de France en poste, M. François Giraudon, à Mme Nicole Domino, actuellement Conseiller Consulaire en République Dominicaine. Cette dernière, en partenariat avec Mme Miniño, ancienne libraire, et Mme Tolentino, critique d’art, mirent en œuvre le projet. Leurs objectifs : diffuser le livre français et francophone et appuyer l’Alliance Française pour fournir les méthodes de français langue étrangère.

En septembre 1980, Mme Domino me propose la gestion de la librairie. Mes fonctions sont les suivantes :

  • Choix des livres à commander : pour ce faire, je lis les critiques dans la presse ; je regarde des émissions littéraires, par exemple La Grande Librairie ; je consulte les catalogues des maisons d’édition, etc.
  • Recommandations de lecture : j’aime beaucoup le contact avec les clients et en cas de besoin je les oriente dans l’achat des livres. Nous avons une sélection de livres de poche, livres jeunesse, bandes dessinées, livres de droit (le droit dominicain est en partie basé sur le code civil français), livres de cuisine, etc.
  • Commande de méthodes de français langue étrangère pour l’Alliance Française et écoles ou universités dominicaines. Dans ce cadre, une à deux fois par an, je reçois avec beaucoup de plaisir la visite des délégués pédagogiques des maisons d’éditions Clé International, Hachette, Didier, etc., pour qui je prépare un agenda de visites dans diverses écoles et universités. Une étroite collaboration existe avec l’Alliance Française et le Service Linguistique de l’Ambassade de France.
  • Commande des livres scolaires du Lycée Français de Saint Domingue et de l’École Théodore Chassériau de Las Terrenas.
  • Gestion de la comptabilité : paiement des fournisseurs, gestion des factures à crédit des clients, etc.
  • Réception et vérification des colis de livres.
  • Inventaire, etc.

Pour la gestion quotidienne de la librairie je m’appuie sur une vendeuse qui conseille également les clients.

Quels sont vos engagements au sein du Lycée Français ?

Nous sommes responsables de la commande des livres scolaires du CP à la Terminale. Pour les parents qui le souhaitent, nous préparons les paquets correspondant à leurs besoins afin de leur faciliter le processus. Nous participons également à la Foire du Livre organisée en fin d’année par le Lycée et commandons les livres d’auteurs invités dans le cadre de la francophonie.

Au quotidien, en quoi avez-vous l’impression de participer au rayonnement de la France en République Dominicaine ?

Grâce à mon travail je garde un lien fort avec la France. Celui-ci me permet de m’enrichir intellectuellement et je suis satisfaite de voir qu’après 40 ans la librairie est toujours vivante dans un pays hispanophone dans lequel malheureusement les librairies se raréfient.

Le rayonnement de la France est possible à travers les diverses activités auxquelles nous participons, comme la Foire Internationale du Livre de Saint-Domingue, avec l’appui de l’Ambassade de France, où nous présentons un choix de livres, bandes dessinées, grammaires et dictionnaires, etc.

L’intérêt démontré par le public au cours de ces journées et dans le cadre d’autres activités, nous donne l’envie de continuer notre activité et de diffuser la culture littéraire française et francophone dans le pays.

One Reply to “Rencontres #7 : depuis 1978, une librairie française à Saint-Domingue”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2019 Paula Forteza - Députée des Français d'Amérique latine et des Caraïbes