Quelles sont les stratégies vaccinales en Amérique Latine et dans les Caraïbes ?

Quelles sont les stratégies vaccinales en Amérique Latine et dans les Caraïbes ?

La campagne de vaccination a débuté en France depuis le mois de décembre. À ce jour, seuls les vaccins Moderna, Pfizer et AstraZeneca/Oxford ont été autorisés en Europe. Nous comptabilisons un peu plus d’un million de vaccination à la fin du mois de janvier.  

Avec l’ensemble des parlementaires élus des français de l’étranger, nous avons eu plusieurs échanges, le 11 décembre et le 15 janvier, avec Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État chargé du tourisme, des français de l’étranger et de la francophonie, sur la question des vaccins.

La stratégie vaccinale pour les Français de l’étranger est en train d’être préparée avec la volonté de ne pas créer d’inégalités de traitement entre les Français de l’étranger et les Français de métropole. Chaque poste a communiqué l’état des besoins et la situation locale. Ces différents retours permettront de proposer une stratégie adaptée à chaque pays, à laquelle les élus sont associés.

Consciente du défis que représente la vaccination pour tous les Français, je tiens à vous communiquer toutes les informations dont nous disposons à ce jour. 

Avec mon équipe, et en particulier Thomas, stagiaire du lycée français de Santiago, nous avons tenté de synthétiser et de résumer les politiques de vaccination adoptées par les différents gouvernements des pays d’Amérique latine. 

Les vaccins Pfizer-BioNTech, Moderna et AstraZeneca/Oxford développés contre la Covid-19 sont désormais autorisés en Europe et dans de nombreux pays.

Le seuil d’efficacité minimal pour un vaccin fixé par l’OMS est de 50 %.

Différente sorte de vaccins :

  • Les vaccins vivants atténués ou inactivités
  • Les vaccins sous-unitaires ( protéine virale)
  • Les vaccins à vecteur viraux non répliquant
  • Les vaccins à ADN ou à ARNm

Pfizer-BioNTech :

  • vaccin développé par un laboratoire américain conjointement avec un laboratoire allemand
  • Vaccin à ARN messager

Moderna :

  • vaccin américain
  • vaccin ARN messager

AstraZeneca :

  • vaccin anglais (Oxford)
  • vaccin à vecteur viral

Spoutnik 5 :

  • Premier vaccin créé, dès août 2020
  • Vaccin Russe
  • Prix très bas (10 dollars la dose)
  • Les vaccins à vecteur viraux non répliquant

CoronaVac :

  • vaccin chinois
  • vaccin vivant inactivé

Mécanisme Covax :
Covax est une initiative menée par l’OMS. Le but est de permettre un accès rapide et équitable de tous les pays aux vaccins du Covid. L’objectif est d’arriver à une couverture de 20% de la population fin 2021. Covax devrait pouvoir distribuer 1,3 milliard de doses aux 92 pays remplissant les conditions.

En Amérique latine ce sont la Colombie, la Bolivie, l’Honduras, El Salvador, Haïti, Dominique, Grenade, Saint-Vincent-et-les-Grenadines, Saint Lucie, le Guyana, le Nicaragua font partis des 92 pays qui profiterons de l’aide Covax.

La situation pays par pays

Argentine

C’est le premier pays en Amérique du Sud à avoir donné son feu vert pour le vaccin russe Spoutnik 5.

Le gouvernement aurait un accord avec l’Université d’Oxford. Les négociations concernant l’arrivée du produit Pfizer sont en cours.

L’objectif du gouvernement est de vacciner 85% de la population majeure du pays avant 2022. Comme la plupart des pays, la stratégie consiste à vacciner les personnes travaillant au contact de la maladie avec les personnes âgées. Le président argentin s’est fait vacciner avec une dose du vaccin russe.

Sources : https://elcomercio.pe/mundo/latinoamerica/coronavirus-en-argentina-alberto-fernandezrecibio-la-primera-dosis-de-la-vacuna-sputnik-v-covid-19-noticia/

Barbade

Début décembre, le gouvernement aurait déposé 1,2 million de dollars dans le but d’acquérir le vaccin le plus vite possible par l’intermédiaire de covax. Ce dépôt permettra de couvrir 20% de la population. Le gouvernement espère recevoir les vaccins courant avril.

Sources : https://gisbarbados.gov.bb/blog/barbados-takes-steps-to-secure-covid-19-vaccine/

Bolivie

La Bolivie a homologué le vaccin russe. La Russie enverra d’ici peu 6 000 doses en Bolivie, destinées aux soignants. Le pays pourra ainsi vacciner 1,5% de son personnel médical.

En décembre dernier, la Bolivie a signé l’acquisition de 5,2 millions de vaccins Spoutnik.

Tout en sachant qu’il faut deux doses le pays à la possibilité de vacciner 2,6 millions d’habitants sur les 11 millions de boliviens.

L’objectif du gouvernement est de vacciner 60% de la population, il lui faut donc acheter 12 millions de doses supplémentaires .

Sources : https://eldeber.com.bo/pais/gobierno-anuncia-llegada-de-primer-lote-de-vacunas-quesolo-alcanzara-al-15-del-personal-medico-del-_216828

Brésil

Ce sont les vaccins chinois et AstraZeneca qui ont été commandés par le pays.

La campagne de vaccination a été officiellement lancé le 20 janvier. Les personnes prioritaires sont les soignants, les personnes ayant plus de 75 ans, les personnes ayant plus de 60 ans vivant dans des foyers pour personnes âgées ainsi que la population indigènes.

Malgré une farouche opposition du président brésilien, la vaccination est obligatoire.

Sources : https://www.france24.com/fr/amériques/20210118-covid-19-le-brésil-lance-sacampagne-de-vaccination

Chili

L’état chilien prend en charge la distribution du vaccin et assure sa gratuité.

Le chili a commandé le vaccin chinois et le vaccin Pfizer : le premier sera utilisé sur les personnes de 18 à 59 ans et le deuxième sur les personnes âgées.
Le 20 janvier, il y avait 42 564 personnes vaccinées dont 8 359 avaient reçu deux doses.

Le but du Chili est de vacciner 5 millions de personnes au premier trimestre et qu’à la fin du premier semestre soit vacciner 80% de la population à risque.
137 55 personnes ont été vaccinées dont 8121 de personnes ayant déjà reçu deux doses.

Sources :

Colombie

Selon le ministère de la santé, le vaccin Pfizer arrivera début février.

En décembre, le président colombien avait annoncé l’acquisition de 10 millions de doses auprès de Pfizer, 10 millions auprès d’AstraZeneca et de 9 millions auprès de Johnson&Johnson.

La campagne de vaccination concernera les soignants et les personnes âgées. De plus, la Colombie pourrait profiter du mécanisme covax, en recevant 20 millions de doses supplémentaires.

Le président Colombien refuse de vacciner les migrants en situation irrégulière, plus de la moitié des 1,7 millions de réfugiés et migrants sont vénézuéliens.

Sources :

Costa Rica

Le pays a reçu presque 88 000 vaccins en provenance des laboratoires Pfizer et BioNTech.

En moins d’un mois, le gouvernement a vacciné 23 389 personnes dont 132 ont reçu les deux doses. La plan vaccinal adopté par le gouvernement consiste à vacciner le personnel soignant, la police, les pompiers et les personnes âgées. L’objectif est de vacciner 3,7 millions d’habitants avant la fin de l’année (totalité de la population majeure).

Sources : https://www.nacion.com/el-pais/salud/29000-ticos-recibieron-vacuna-contra-lacovid-19/35H34WVOQJDQBDTBDID5564SHU/story/

Cuba

Le pays s’est lancé un grand défi, être le premier pays d’Amérique latine à trouver un vaccin contre le covid 19.

Son projet le plus avancé est Sobrerana qui est en phase 2 b, si tout se passe bien il passera en phase 3 en mars. L’objectif fixé par le gouvernement est la production de 100 millions de doses avant la fin de 2021.

Sources: https://www.capital.fr/economie-politique/cuba-veut-trouver-le-premier-vaccin-covid-19-damerique-latine-1391479

El Salvador

Le pays espère commencer sa campagne de vaccination dans les trois premiers mois de l’année même si le gouvernement ne sait toujours pas quel vaccin sera disponible dans le pays.

Sources : https://www.elsalvador.com/noticias/nacional/requisitos-vacunacion-covid19-poblacionel-salvador/798636/2021/

Équateur

Le 20 janvier, l’Équateur a reçu 8 000 doses du vaccin Pfizer. Le problème est le nombre très bas de doses, ce qui entraine une incertitude sur qui sera éligible au vaccin dans le personnel de santé (17 millions d’habitants).

De nombreuses critiques fusent car le nombre de doses ne permet même pas de vacciner 1% du personnel médical. Selon, certaines estimations l’Équateur pourra parvenir à une immunité collective courant 2022. Le gouvernement a commandé 86 000 doses qui devraient arriver courant mars.

Sources : https://www.lahora.com.ec/noticia/1102338756/hay-vacunas-pero-no-certezas-

Guatemala

Le gouvernement vient d’approuver une loi sur le financement et l’acquisition de vaccin contre le coronavirus. Le président espère commencer à vacciner fin février.

Sources : https://www.prensalibre.com/guatemala/comunitario/vacuna-contra-el-coronavirusgiammattei-espera-ofertas-de-tres-farmaceuticas-la-proxima-semana/

Jamaïque

La Jamaïque devra profiter de l’aide Covax le 21 avril. Le gouvernent a établi la stratégie de vaccination. L’état commencera par vacciner les soignants, les membres des forces de l’ordre, les parlementaires et les personnes âgées.

Sources : https://world.einnews.com/article/534894094?lcf=-je7vqAIisFZLITxGdPLv71SrIcJJFwgPPlk4BWBR0%3D

Mexique

Le Mexique a commandé le vaccin Pfizer-BioNTech. Il dispose de 20 400 doses pour le personnel enseignant. En totalité, le pays a vacciné 552 335 personnes dont 18 018 ont reçu les deux doses.

Sources : https://www.excelsior.com.mx/nacional/campeche-inicia-vacunacion-para-los-maestros/1428530

Panama

Le mercredi 20 janvier, le pays a reçu ses premières 12 840 doses des vaccins Pfizer et BioNtech. Le pays espère que l’approvisionnement sera régularisé après le 15 février pour pouvoir recevoir les 3 millions de doses commandées auprès de Pfizer.

Sources : https://www.nacion.com/cables/primeras-vacunas-en-panama-pais-con-mas-contagios/URBTDRYWWRB4BDX6MMAAIJE2IQ/story/

Paraguay

Le pays à ce jour ne possède aucun accord avec des laboratoires.

Il est en pleine négociation avec deux laboratoires, dont l’un des deux serait le laboratoire russe (Spoutnik). Dans un communiqué le gouvernement a annoncé être dans l’incapacité d’entreprendre une vaccination massive de sa population. La stratégie privilégiée par le gouvernement est de vacciner en priorité le personnel de santé et les personnes âgées.

Sources : https://www.abc.com.py/nacionales/2021/01/22/covid-19-interesados-en-dosis-deberaninscribirse-previamente-pero-se-descarta-vacunacion-masiva/

Pérou

Le président Péruvien a annoncé le lancement d’une vaccination à grande échelle courant mars/avril. Le pays a un accord avec les laboratoires Pfizer pour la livraison de 9,9 millions de vaccins, un million et demi devrait arriver au premier trimestre de 2021 (33 millions d’habitants).

Le 6 janvier dernier,  le gouvernement péruvien a signé un accord avec la société chinoise Sinopharm. Le vaccin serait encore en essaie clinique, au stade 3.

Sources :

République Dominicaine

Le gouvernement a commandé 20 millions de doses, qui sont divisées entre les différents laboratoires : AstraZeneca fournira 10 millions de doses, Pfizer livrera 8 millions et 2 millions seront apportées par Covax. L’objectif du gouvernement est de vacciner 7 millions de personnes avant la fin de l’année.

Sources: https://listindiario.com/la-republica/2021/01/21/653643/republica-dominicana-tendra-20-millones-de-dosis-de-vacuna-contra-el-covid-19

Uruguay

Le gouvernement d’Uruguay commencera la vaccination fin février avec l’arrivée de doses en provenance du laboratoires Pfizer. La stratégie de l’Uruguay est de vacciner le personnel soignant, puis le personnel éducatif.

Le pays est entrain de négocier avec les laboratoires russes et chinois (Sinovac) dans le but de compléter les doses de Pfizer.

Sources : https://www.elpais.com.uy/informacion/politica/gobierno-pretende-iniciar-vacunacioncovid-fines-febrero.html

Venezuela

Le Venezuela fait parti du peu de pays qui ont homologué le vaccin russe.

Sources :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

© 2019 Paula Forteza - Députée des Français d'Amérique latine et des Caraïbes