Débat sans Filtre, Projet de loi Climat

Débat sans Filtre, Projet de loi Climat

Après les “filtres” du gouvernement, après les amendements déclarés “irrecevables” par la majorité, la Conférence des présidents de l’Assemblée nationale a décidé de verrouiller les débats sur le projet de loi climat et résilience qui ont commencé le 29 mars. C’est pourquoi nous avons lancé – l’ensemble des député.es membres du collectif Ecologie Démocratie Solidarité – une chaîne Twitch afin de proposer un vrai débat #sansfiltre. 

Bilan de la chaîne Twitch debatsansfiltre.fr

Depuis le lundi 29 mars, les débats en séance ont ainsi été diffusés, commentés et analysés en direct sur debatsansfiltre.fr par l’ensemble des député.es du collectif EDS :

  • Plus de 80h de streaming entre le 29 mars et le 16 avril;

  • Plus de 100 intervenant.es reçu.es : des acteurs et actrices de la société civile, des représentant.es d’associations, des expert.es, des membres de la Convention Citoyenne pour le Climat, des collaborateurs et collaboratrices d’élu.es, des streamers et streameuses établi.es sur Twitch, etc…

  • Plus de 9800 spectateurs uniques au total

  • Plus de 1000 personnes uniques discutant sur le chat

Ce format interactif, continu a permis un échange direct avec des citoyen.nes, qui ont pu intervenir sur le chat en ligne ou lors de micros-trottoirs. Ce dispositif a notamment permis de répondre à de nombreuses questions sur le fonctionnement de l’Assemblée nationale ; un dispositif également pédagogique donc.

Ma contribution au debatsansfiltre.fr

J’ai personnellement animé plus de 17 heures de direct sur différentes thématiques avec de nombreuses et nombreux invité.es (dont certains membres de mon équipe parlementaire !) 

Lancement du debatsansfiltre.fr

Lundi 29 mars 2021

Nous avons été privés de tous les moyens de participer au débat #LoiClimat.

Chez Ecologie Démocratie Solidarité nous devenons donc streameuses & streameurs pour faire entendre les propositions de la Convention Citoyenne pour le Cimat, société civile et parlementaires #sansfiltre !

Débat #sansfiltre avec Cyril Dion

29 mars 2021
Avec Cyril Dion, militant écologiste, écrivain et réalisateur

Dans cette séquence d’introduction, j’ai pu échanger avec Cyril Dion, membre des Gilets Citoyens et instigateur de la Convention Citoyenne pour le Climat. Genèse et déroulement de la Convention Citoyenne pour le Climat, influence des lobbies sur les membres de cette Convention, institutionnalisation de la participation citoyenne ; autant de sujets abordés ensemble (sans oublier les allers-retours en hémicycle pour suivre les débats sur le projet de loi Climat & Résilience !).

Tout comprendre sur l'irrecevabilité des amendements

Mardi 30 mars 2021
Avec
Dimitri Carbonnelle, président de Livosphère ; Pierre Januel, journaliste ; Maxime Dupont, développeur ; Olivier Rozenberg, professeur à Sciences Po, au Centre d’études européennes et de politique comparée ; Xavier Berne, collaborateur parlementaire de mon équipe ; et Morgane Merat, Louis-Simon Boileau et Louis Magnes, tous les trois membres de mon équipe parlementaire !

Dans cette séquence, j’ai souhaité mettre en lumière le travail effectué dans le cadre du Bureau Ouvert. En amont, j’ai réuni des juristes, des data scientists, des développeurs et des chercheurs en sciences politiques afin de mieux comprendre la logique d’irrecevabilité des amendements. Qui décide de l’irrecevabilité des amendements ? Quels motifs justifient une irrecevabilité ? Quelles sont les voies de recours possibles ? Le processus d’irrecevabilité est-il transparent ?

Affichage environnemental, open data et régulation par la donnée : les données au service de la transition écologique

Mercredi 31 mars 2021
Avec Serge Abiteboul, membre du collège de l’ARCEP ; Lambert Allaerd, membre de la Convention Citoyenne pour le Climat et cofondateur de Karbon ; et Pierre Slamich, Open Food Facts

Dans cette séquence, nous nous sommes concentrés à mieux comprendre le sujet de l’affichage environnemental. Si le gouvernement a repris la proposition de la Convention Citoyenne visant à rendre obligatoire l’affichage environnemental, il a néanmoins prévu une durée d’expérimentation de 5 ans. L’information communiquée au public doit-elle uniquement se concentrer sur l’émission de gaz à effet de serre ? Est-il préférable d’élargir le champ des informations environnementales affichées (atteinte à la biodiversité, consommation de ressources naturelles, etc…) ? L’ensemble de ces données doivent-elles être accessibles en opendata ?

Jeunesse et climat

Jeudi 1er avril 2021
Avec Athénais Michel, présidente d’Allons Enfants ; Charlène Dupé, spécialiste des réseaux sociaux ; Dorian Dreuil, auteur et responsable associatif ; et Ibrahim Chenouf, élu au Conseil d’orientation des politiques de jeunesse.

Dans cette séquence, j’ai tenu à inviter des jeunes pour qu’ils puissent évoquer leur engagement pour le climat. 

Le numérique, grand absent de la loi climat :

1. Sobriété numérique

Vendredi 2 avril 2021
Avec Muriel Raulic, membre de la Convention Citoyenne pour le Climat ; et Frédéric Bordage, fondateur de GreenIT ; et Cédric Levieux, membre du Parti Pirate.

La question de l’impact environnemental du numérique n’a pas été prise en compte dans le projet de loi Climat et Résilience. Tous les amendements que nous avons déposés pour intégrer la thématique de la sobriété numérique au projet de loi Climat ont été déclarés irrecevables. Qu’à cela ne tienne, nous en avons débattu lors de cette table-ronde !

2. Focus sur l’obsolescence programmée

Avec Laetitia Vasseur, cofondatrice de l’association HOP (Halte à l’Obsolescence Programmée) et Tristan Nitot, Fondateur de l’association Mozilla Europe.
Dans cette séquence, nous avons abordé le sujet de l’obsolescence programmée, logicielle et matérielle. J’ai choisi de faire réagir mes invité.es à partir du travail photographique édifiant de Kai Loeffelbein intitulé Ctrl_X. En effet, alors que le numérique est souvent perçu comme virtuel et immatériel, force est de constater que son impact environnemental est bel et bien physique. A titre d’information, 53,6 millions de tonnes de déchets numériques sont produits chaque année dans le monde. 

3. Focus sur la téléphonie

Avec Adrien Montagut, cofondateur de Commown ; Benoit Varin, cofondateur de Recommerce Solutions ; et Marion Graeffly, cofondatrice de Telecoop France.

Dans cette séquence, nous avons défriché le sujet du reconditionnement des terminaux en prenant l’exemple de la téléphonie. Indice de réparabilité, terminaux reconditionnés, autant de sujets qui ont animé cette table-ronde.

Soirée spéciale Twitch

Mardi 6 avril 2021
Avec Clara Bavazzano , écofeministe ; Jean Massiet, streamer politique ; Usul, streamer politique ; Ugo Bernalicis, député du Nord ; Denis Masséglia, député de Maine-et-Loire ; et Olivier Dauba, VP Editorial chez Ubisoft

De nombreuses personnalités politiques ont récemment investi la plateforme Twitch, avec plus ou moins de réussite. Soucieux d’en comprendre l’utilité et d’en apprivoiser les codes, nous avons organisé un échange avec différent.es streameuses et streamers habitué.es de Twitch. La plateforme Twitch est-elle principalement réservée aux gamers ? Quelle place occupe la politique sur Twitch ? Quelle place pour les femmes dans la communauté Twitch ? A quels problèmes récurrents sont-elles confrontées ?

Syndicalisme, entreprise et emplois verts

Mardi 6 avril 2021
Avec Maxime Blondeau, fondateur du Printemps Écologique ; Chloé Ridel, directrice adjointe de l’Institut Rousseau

Dans cette séquence, nous avons abordé le sujet des leviers existants au sein des entreprises pour accélérer la transition écologique. Comment former les employés ? Quel est le rôle d’un éco-syndicat ? Alors que beaucoup les opposent : comment réconcilier économie et environnement ? Quel est l’objectif de la campagne “Un emploi vert pour tous” ?

Loi Climat : lobby or not lobby ?

Mercredi 14 avril 2021 

Séquence co-animée avec Delphine Batho

Avec Sylvain et Claire, membres de la Convention Citoyenne pour le Climat ; Yann Girard de Data For Good ; et Barnabé Binctin, co-auteur de l’étude “Qui veut la peau de la Convention Climat ?” 

Pour préparer cette séquence sur l’influence des lobbys sur la loi climat, j’ai fait appel à l’association Data For Good afin de nous aider à identifier, grâce à leurs compétences techniques et informatiques, les groupes d’amendements identiques au sein du projet de loi Climat. Nous avons rendu compte de ce travail lors de cette table-ronde et Xavier Berne, membre de mon équipe parlementaire, a présenté trois exemples d’amendements identiques afin d’illustrer concrètement notre propos.

RDV lundi 3 mai pour la soirée de clôture du débat #sansfiltre !

Le lundi 3 mai prochain, la veille du vote solennel sur le projet de loi Climat, nous nous réunirons une dernière fois avec l’ensemble des député.es du collectif EDS. 

Retrouvez nous en direct sur : debatsansfiltre.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

© 2019 Paula Forteza - Députée des Français d'Amérique latine et des Caraïbes