240 millions d’euros débloqués pour les Français de l’étranger

240 millions d’euros débloqués pour les Français de l’étranger

Après avoir répondu à l’urgence des touristes français bloqués à l’étranger, j’ai pu faire remonter l’urgence économique sur laquelle certains d’entre-vous et les conseillers consulaires m’avait alerté. 

Jeudi 30 avril 2020, les ministres Jean-Yves Le Drian, Gérald Darmanin et Jean Baptiste le Moyne ont annoncé un dispositif de soutien pour les Français de l’étranger : sanitaire, social et éducatif. À ce jour, 240 millions d’euros de crédits sont dédiés à ce plan de d’urgence, disponibles immédiatement (dont 20 millions d’euros ont déjà été alloués au rapatriement d’urgence des français. L’ensemble de ces crédits seront réévalué en Juin

Sur le volet sanitaire

Concernant le volet sanitaire le recours au dispositif de télésuivi médical sera renforcé et une plateforme de télémédecine française pour les patients atteints de formes bénigne, accessible à l’étranger, sera lancée dès le 2 Mai. Les résidents en grande précarité auront des comptes prépayés. Les efforts d’envois d’oxygène, de médicaments et de matériel médical seront accrus. Enfin, le ministère pourra mobiliser des moyens aériens pour les situations d’urgence individuelle ou collectives. Un budget de 20 million d’euros est mobilisé pour favoriser ces mesures sanitaires. 20 millions supplémentaires sont alloués aux dispositifs de rapatriement pour des situations d’urgence individuelle et collective si elles ne sont pas prises en charge par des assurances.  

Ces dispositifs seront déclinés par pays en ciblant les états les plus vulnérables à la crise, la liste des pays concernés n’est pas fixée et continue d’évoluer.

Sur le volet social

Le dispositif de soutien social sera renforcé par un budget supplémentaire de 50 millions d’euros afin que les postes viennent en aide aux foyers les plus vulnérables. D’autre part, l’examen des demandes de bourses scolaires sera prolongé jusqu’au 15 Mai, les conseils consulaires chargé d’examiner les demandes utiliseront des critères dérogatoires. Les familles déjà bénéficiaires, en situation de difficulté financière, pourront profiter d’une prise en charge accrue. Cela se traduit par une mobilisation renforcée des dispositifs de bourses scolaires à hauteur de 50 millions d’euros.

Sur le volet éducatif

Afin que l’AEFE puisse venir en aide dès maintenant à tous les établissements d’enseignement français, une avance du Trésor à hauteur de 100 millions d’euros sera mobilisée pour subvenir aux besoins de trésorerie de l’agence dans les mois à venir.

Pour les entreprises et les associations

Gérald DARMANIN s’est exprimé à son tour sur les crédits alloués qui sont d’ores et déjà mobilisables pour les postes français de l’étrangers. D’autre part, le rapport sur la fiscalité des français de l’étranger est en cours d’écriture et sera déposé. Plusieurs adaptations pour le prochain projet de loi finances y sont prévues, en cas de non compromis il y aura un report.

Pour les entreprises à l’étranger les situations sont nombreuses et variées, il n’est pas possible de mettre en place un dispositif général. Quant au dispositif de soutien au tissu associatif des Français à l’étranger, celui-ci est mobilisé dans son ensemble vers les secteurs mobilisés par la crise. Afin que les associations puissent accéder à ce dispositif le calendrier 2021 a été avancé.

 

Lire l’annonce complète

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2019 Paula Forteza - Députée des Français d'Amérique latine et des Caraïbes