La crise sanitaire au cœur des échanges de l’Assemblée des Français de l’étranger

La crise sanitaire au cœur des échanges de l’Assemblée des Français de l’étranger

La 33ème session de l’Assemblée des Français de l’Étranger s’est déroulée du 5 au 9 octobre 2020 à Paris. 

Cet évènement fut l’occasion de faire un point direct avec le secrétaire d’état chargé du Tourisme, des Français de l’étranger et de la Francophonie. Solidarité, aides d’urgence et vie démocratique, vous retrouverez ci-après un point détaillé de la situation des Français de l’étranger et de l’action gouvernementale.

La solidarité, une solution face à la crise

Si un  comportement positif a émergé de la crise sanitaire que nous vivons, c’est bien la solidarité. Une attitude qui s’est révélée indispensable au début de la crise, le temps que les premières mesures d’aides se mettent en place. 

Rappelons que dans certains pays, les Français de l’étranger ont été les premiers touchés par la crise sanitaire dès janvier 2020. 

Dès le début de la crise, élus, parlementaires et conseillers consulaires, se sont mobilisés en coordination avec le gouvernement pour rapatrier les Français de passage bloqués à l’étranger. Près de 370 000 Français ont ainsi pu regagner la France avant les fermetures des frontières et la fin des vols internationaux.

Nous avons ainsi assisté à un très bel élan de solidarité, marque de la résilience de la communauté française, avec notamment, la mise en place très rapide de l’application Sosuntoit.fr qui a permis à plusieurs milliers de personnes de trouver à se loger près des aéroports.

De façon similaire, j’ai pris l’initiative de lancer dès le début de la crise la plateforme d’entraide solidarite-fde.fr permettant de mettre en relation ceux ayant besoin d’aide avec ceux pouvant aider.

 

Les couples binationaux au centre de nos attentions

Séparés pendant le plus haut de la crise, les couples binationaux ont désormais accès à des laissez-passer afin de pouvoir se retrouver en France. Le 14 juillet 2020, j’avais déposé une question écrite au ministre de l’Europe et des Affaires étrangères sur la situation de ces couples. Je reste mobilisée sur ce sujet en accompagnant au quotidien des couples dans leurs démarches. 

Pour rappel, il est nécessaire de déposer une demande auprès de votre consulat pour obtenir ce laissez-passer. Nous le savons, les délais d’attente sont parfois encore longs et nous travaillons à améliorer ces procédures. À ce jour, un peu plus de 300 laissez-passer ont été délivrés. Le ministre nous a assuré que les services étaient mobilisés pour accélérer les traitements de demandes.

Aides d’urgence : 240 millions d’euros en cours de mise à disposition

240 millions d’euros ont été débloqués dès juin pour venir en aide aux français de l’étranger :

  • Bourses scolaires : lors de la première commission nationale des bourses du 30 septembre dernier, 22 300 demandes ont été validées. L’AEFE a déjà engagé près de 102 millions d’euros. Une seconde commission se tiendra au mois de décembre, vous pouvez dès à présent déposer vos demandes auprès du consulat.

  • Aides sociales : à ce jour elles ont bénéficié à 6 500 personnes pour plus d’1 million d’euro. Il est faut noter que ces dernières semaines il y a une très forte accélération du rythme des demandes. Cela s’explique alors que la crise s’inscrit dans un temps plus long.

  • 1,4 millions d’euros de subventions ont été alloués aux organismes locaux contre les 500 000 habituels. Cela représente 94 associations dans le monde. Malgré cette aide plus importante, nous regrettons l’annulation du STAFE 2020 (d’un budget de 2 millions d’euros), et espérons que ce dernier sera maintenu pour 2021. Les crédits 2020 ont cependant été réattribués aux organismes locaux d’entraide et de solidarité.

Les critères d’attribution de ces aides sont continuellement réévalués. Par exemple, les aides sont attribuées mensuellement aujourd’hui, plutôt que ponctuellement comme initialement annoncé. Je regrette qu’encore peu d’aides sociales ai été attribuées à ce jour (seulement 1% de l’enveloppe avait été utilisé fin août). Ce plan de soutien sera utilisé dans son intégralité et nous faisons remonter très souvent nos remarques au ministère afin d’améliorer la distribution des aides.

J’invite chacun de nos concitoyens du continent latino-américain ayant subi une baisse de revenu significative durant la crise sanitaire à formuler une demande d’aide auprès de leur consulat.

Concernant les Français ayant fondé ou acquis des PME/TPE à l’étranger, j’ai bien conscience que ces entreprises sont fragilisées à court terme par la crise. Des dispositions seront prises par le gouvernement pour venir en aide aux entrepreneurs et nous vous tiendrons informés de ces évolutions.

Report des élections en 2021

En mai dernier, les élections des conseillers consulaires ont été reportées à cause de la crise. Les dates des prochaines élections, nous ont été confirmées durant cette Assemblée :

  • 29-30 mai 2021 : élection des conseillers consulaires;

  • 26-25 juin 2021 : élection des conseillers de l’Assemblée des Français de l’étranger (AFE);

  • Septembre 2021 : élection sénatoriale;

Un conseil scientifique devrait se tenir en février 2021 pour valider la tenue des élections en fonction de l’état de la crise sanitaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2019 Paula Forteza - Députée des Français d'Amérique latine et des Caraïbes